Vous voulez faire de votre enfant un adulte en bonne santé ? Nourrissez-le sainement
L'alimenteur est devenu le premier prescripteur du médicamenteur.
cuisine saine pour des enfants sains
pdiatrie      Alimentation industrielle ?
Voici une mise en bouche;
     enfant sant

produits sains pour les enfants  A ne pas manquer

Retour
Un salaire de malade
Auteur: Le Canard Enchainé
Dimanche - Février 11, 2018 10:04 pm
Un salaire de malade
Enfin un chanceux épargné par la diète impo­sée aux hostos !
A Strasbourg, le nouveau directeur du centre de lutte contre le cancer a dé­croché un salaire mirobolant : plus de 300 000 euros net par an, sans compter de menus avantages.
Nommé en no­vembre par la ministre de la Santé, le professeur Xavier Pivot a négocié son traitement avec l'agence régionale de santé (ARS) du Grand-Est. « Il a une garantie de 26 000 euros net par mois, à laquelle s'ajoute une confortable in­demnité logement, car il a une famille et Strasbourg est une ville très chère », justifie au­près du « Canard » Christophe Lannelongue, le patron de l'ARS. Ce n'est plus l'Alsace, c'est l'Amérique !
Mieux payé, tu meurs !
Etablissement privé à but non lucratif, le centre Paul-Strauss est subventionné et s'est associé au CHU de Stras­bourg pour créer un nouvel institut régional du cancer, qui ouvrira en octobre. « C'est un challenge », assure l'ARS.
Pour le relever, le frais émoulu professeur Pivot a été recruté, comme au mercato, à plus de deux fois le salaire de son prédécesseur... « On s'est calé sur les rémunéra­tions des directeurs de l'Insti­tut Curie et de Gustave-Roussy », ajoute l'ARS.
Sauf que, après la divulga­tion, en 2015, par la Cour des comptes du salaire record d'un ancien directeur de Curie
- 545 000 euros brut an­nuels ! -,
les tarifs ont chuté. Le nouveau directeur, le pro­fesseur Pierre Fumoleau, émarge à 136 000 euros brut annuels, auxquels s'ajoute un logement de fonction pour un loyer maximal de 2 600 euros.
Quant au Néerlandais Alexandre Eggermont, le pa­tron de l'Institut Gustave-Roussy (Villejuif), « son sa­laire est inférieur à la somme que vous évoquez (26 000 euros net par mois), affirme la direction au "Canard". Mais il préfère ne pas en donner le montant, par rapport à l'in­terne, aux gens qui l'entou­rent ».
Une pudeur qui ira droit au cœur des donateurs...
Et les autres salariés ? « Nos salaires n'ont pas aug­menté depuis des années », rappelle Josiane Delbos, déléguée CGT des centres de lutte contre le cancer.
 
Puis­qu'on vous dit qu'il faut faire des économies !
Isabelle Barré

 
Donnez donnez braves gens....
Aucun commentaire
Laissez un commentaire
* Nom
* Email (ne sera pas publié)
*
* Entrez le code de vérification
Indiquez le nom de la capitale française en minuscule pour prouver que nous n avons pas à faire à un robot
*
* - Champs requis
 

phytothrapie Avant de vous jeter dans les comptes des médicamenteurs voyez ceci et d'autres alternatives: Phytothérapie

Aujourd’hui se côtoient deux Bio;
le BIO Biologique et de plus en plus le bio qui lui n’est autre que de la Bouffe Industrielle Opportune

cuisine saine pour avoir des enfants sains
Accueil Enfant durable

Une très belle réussite de Bio collective à voir